Accueil » Rendez-vous d'écriture » L’écriture comme une retrouvaille

L’écriture comme une retrouvaille

Anne Franck :  »  Mon journal ne manque jamais de patience ; je lui promets qu’en dépit de tout, je tiendrai le coup, je ferai mon chemin et je ravale mes larmes. »

L’écriture est une retrouvaille , elle permet le relais d’investissements anciens mis en veilleuse.
La personne qui écrit doit s’imprégner doucement d’une image, d’une émotion qu’elle a perçue. Elle se laisse envahir par une ambiance et la relie à cette vie souterraine, puissante et profonde qui se trouve dans les tréfonds de son être. Ces bouffées affectives se composent de matériaux déjà existants chez chacun d’entre nous. Des moments du passé sont réveillés par la situation d’écriture. Quelque chose de déjà vécu s’allume en nous. Ce ressenti est à achever, à terminer.
Dans la séance d’écriture, cette émotion est à retrouver, à creuser non seulement parce que cet élément affectif est l’une des pierres du processus créatif mais aussi parce qu’il appartient aux propres significations, au chemin de vie de chacun.
Celui qui écrit accepte ainsi des remises en cause, il se sert de lui-même comme d’un instrument multiple.
La passion est bien là dans la possibilité de laisser s’exprimer ses impulsions et cette énergie affective augmente au fur et à mesure qu’on l’exprime. L’écriture permet de prendre du recul par rapport à ses actes, rétablit un équilibre entre le subjectif et l’objectif.
Quand on écrit, on décompresse et on se libère d’émotions, de sentiments désagréables. Pour certains, il semble clair qu’écrire élabore une confiance, permet de clarifier des éléments affectifs. On peut  parler de la fonction thérapeutique de l’écriture.
Dans le rendez-vous d’écriture, la personne se retrouve, se dépasse et se renouvelle. Elle peut mieux se comprendre, se percevoir et changer ses attitudes et son comportement vis à vis d’elle -même et des autres. L’écriture peut ainsi amorcer un changement de personnalité.
Dans ce tête à tête, on  puise dans ses souvenirs et on avance avec son histoire.Le désir d’expression va creuser dans nos racines,  dans cette sève affective qui nous est  propre.
L’écriture nous accompagne ensuite sur le chemin de la vie.

 

 Dessin de Serguei : L’écriture de soi

dessin de serguei pg

Publicités

3 réflexions sur “L’écriture comme une retrouvaille

  1. Belle analyse, hormis peut-être pour  » de sentiments désagréables ». La démarche d’écrire n’est pas nécessairement un exutoire pour se libérer de souffrances mais aussi de transmettre une joie ou une émotion intense.

    J'aime

  2. Bien-sûr, l’écriture permet aussi de donner naissance à des joies et des émotions comme vous le soulignez .C’est un des paradoxes. Car l’écriture est aussi dans certains cas un  » défouloir  » .
    Merci à vous de votre passage et de votre lecture.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s