Accueil » Poésies » Légèreté

Légèreté

L’aube dispense légère les premiers rayons du soleil
Une goutte de rosée s’attarde sur la feuille assoupie
Demi veille, demi sommeil, instants doux et ouatés
Prolonger la nuit et laisser durer encore les rêves

La libellule défroisse son aile scintillante
Dans le matin cristallin, elle prend son envol
Volette comme un éclair de vif argent
Feu follet léger que l’on ose toucher

Elle croise les rubans sur ses chevilles ployées
Ses ballerines dessinent des arabesques folles
Sa silhouette s’élance légère sur le plancher
Suivre sa danse dans un vertige, fasciné

Sur le livre ouvert, les mots sont des balises
Ils nous invitent au voyage sans bouger
Sur la route, les lignes sont déjà tracées
Embarquer léger, les valises oubliées

Si tout s’efface en une seconde, un instant
Restera la prégnance d’un sourire
Le souvenir d’un amour, d’une vie pour certains
Une poussière légère dans un été serein

 

À-chaque-vol-de-libellule-e1405329193730

Publicités

2 réflexions sur “Légèreté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s