Accueil » Poésies » Une musique qui palpite

Une musique qui palpite

Les rafales s’engouffrent sous les voûtes des arbres
Les cimes tels des minarets trop fragiles
Ploient, tanguent sous les assauts du vent implacable
Comme une symphonie, la nature joue une musique invincible

Sur la page, les mots se frôlent, se touchent avec égard
Les vers s’enlacent, s’embrassent en amants trop timides
La strophe coule en vague légère et chante une émotion libre
La poésie est un rythme, une musique qui palpite

Ce soir, des notes s’échappent, une guitare frémit
Un air de rock file le long des caniveaux
Il enjambe les toits, rejoint le ciel et les étoiles
La silhouette vacille et danse dans la lumière

Une musique éternelle, notre cœur tambourine
Il bat plus fort

A l’unisson

guitare

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s