Accueil » Extraits » Le Pont de St-Nazaire

Le Pont de St-Nazaire

La Loire, scintillant dans la lumière, s’ouvre à leur regard de chaque côté des balustrades. À droite, le fleuve s’élargit en vagues moutonnantes pour rejoindre l’océan dont on devine l’immensité.
À gauche, il se resserre en cours d’eau sinueux, charriant des flots plus sablonneux, pour remonter vers Nantes et l’horizon. Sur l’autre rive, ils découvrent le port et les chantiers navals où sont construits les derniers géants des mers. Entre les énormes grues jaunes, les échafaudages hauts comme des gratte-ciel, les ouvriers s’empressent, telles des centaines de fourmis travailleuses. Un paquebot rutilant, amarré, comme un monstre majestueux, semble presque prêt à accueillir les milliers de croisiéristes qui voyageront sur la ville flottante.
Sur les quais, à droite du pont, des dockers déchargent les cargaisons des ventres béants des céréaliers. Entre les piliers, l’affluence des bateaux pourrait étonner, ils sont des dizaines de tailles différentes à remonter la Loire ou à descendre vers l’océan. Sur cette autoroute ondulant au gré des vagues, on remarque la lenteur d’un plus gros navire accompagné d’un haleur.

Le Van aux Éditions Hélène Jacob :

http://www.editionshj-store.com/products/le-van-valerie-hervy

pont-st-nazaire-nuit

Publicités

Une réflexion sur “Le Pont de St-Nazaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s