Accueil » Poésies » L’ivresse d’écrire

L’ivresse d’écrire

Ecrire ou prendre patiemment le pouls du monde
Ecouter sans faillir sa respiration profonde

Décrire la délicatesse d’une fleur offerte
Toucher la nature, en tisser un fil éphémère

Chercher dans les mots tracés une vérité oubliée
Loin des paroles creuses, vaines trop vite lancées

Transgresser la vacuité des heures, délier le temps
Vivre une seconde d’éternité dans un seul instant

Se battre avec les mots, les boxer, les malmener
Et soulagée, laisser courir sa main sur le papier

Laisser dormir le texte, s’effacer devant lui
Rester humble, se détacher de ce que l’on écrit

Se promener à la lisière de lieux imaginaires
Se perdre dans ses ombres, respirer d’autres airs

Garder dans sa main scellée celle d’un personnage
La tenir fermement pour que jamais elle ne s’échappe

S’affranchir des lignes, elles partent vers ailleurs
Espérer qu’elles atteignent l’horizon d’un lecteur

Un regard attentif les lit en gardant sa tendresse
Et je continue d’écrire comme un besoin, une ivresse

 

 

fleur jpg

Publicités

4 réflexions sur “L’ivresse d’écrire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s