Accueil » Lectures » Ne crie jamais Victoire d’Agnès Boucher

Ne crie jamais Victoire d’Agnès Boucher

Ce polar est le quatrième d’Agnès Boucher, c’est aussi la quatrième fois que l’on retrouve le commissaire Agnelli empêtré dans une nouvelle enquête riche en rebondissements. Ici, on change de décor et on découvre la presqu’île du Cotentin, ses plages, ses falaises escarpées et un village Languivelle où va se dérouler l’action. Quelqu’un commet des meurtres particulièrement horribles et sème la terreur dans la cité. Il faudra déterrer des haines du passé, faire sauter les verrous des secrets de famille pour comprendre une terrible histoire de vengeance. Avec le policier, on cherche l’assassin et on se demande quels sont ses mobiles.
« Ne crie jamais Victoire » est un polar pour les amateurs du genre. Il est aussi imprégné d’une peinture de mœurs très réaliste. Agnès Boucher sait, au-delà du roman noir, nous décrire des villageois qui aiment cancaner, propager des rumeurs, mais qui gardent au fond d’eux des haines et des rancœurs tenaces. Les bourgeois se croient au-dessus des lois, engoncés dans leurs privilèges et leur perversion. Au fil du récit, des caractères s’affinent, d’autres se découvrent. Les personnages apparaissent dans toutes leurs contradictions, leur noirceur, leur violence. Les chapitres s’enchaînent avec leur dose de révélations et le mystère s’épaissit jusqu’au dénouement. Il faudra toute la perspicacité du commissaire et l’aide de Victoire Meldec pour arriver au bout de cette enquête.
Les dialogues sont précis et l’écriture ciselée donne, à mon avis, un certain réalisme au propos. Ainsi, la violence, le côté sombre de ce polar se justifie et se révèle comme une de ses composantes. De plus, sans vous dévoiler l’intrigue, le commissaire, comme Victoire Meldec, quitteront leur carapace de loup solitaire. Comme d’autres lecteurs, peut-être, j’aime bien ces deux personnages à la fois atypiques, intelligents et libres. Quelque part, on espère que leur regard se croisera encore dans de prochaines aventures.
Un rendez-vous pour une nouvelle lecture.

 

 

Ne crie jamais Victoire d’Agnès Boucher aux  Editions Hélène Jacob

https://www.editionshj-store.com/products/ne-crie-jamais-victoire-agnes-boucher

Publicités

2 réflexions sur “Ne crie jamais Victoire d’Agnès Boucher

  1. Pingback: Critique de « Ne cire jamais Victoire  :-) | «agnes boucher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s