1ère reco estivale !

Je vous invite à découvrir une chronique du Van .
Retrouvez cet avis sur le blog de l’auteur de romans policiers Agnès Boucher :
Opus : Tuez n’est pas jouer, Méfiez-vous des contrefaçons, Elle veut toute la place. ….
Juste : merci Agnès .

agnes boucher

Le livre dont je veux vous parler aujourd’hui est une très jolie fable. Elle raconte l’histoire d’un homme venu de très loin pour sauver sa fille. Celle-ci s’est perdue dans les méandres d’un pays tropValerie Hervy différent du sien, un de ces faux eldorados qui attire sans raison apparente des centaines de milliers de réfugiés et migrants de tous horizons. Cette fable évoque des destins contraires. Dans un premier temps, chacun est obligé de côtoyer l’autre, puis découvre très vite qu’il n’est pas nécessairement à l’enfer dès lors que l’on sort de ses petits schémas rassurants et égoïstes. Il suffit de reconnaître l’empreinte magique de l’amitié et de la solidarité conjuguées.

Valérie Hervy a un terrible défaut ; elle ne publie pas très souvent, et c’est dommage. En même temps, peut-être a-t-elle besoin de temps pour écrire si joliment, ce temps que chacun de nous trouve trop court sans jamais en profiter…

View original post 872 mots de plus